Des solutions utiles pour réaliser des effets scéniques étonnants et saisissants

L’organisation d’un spectacle est complexe à réaliser et nécessite de maîtriser tous les aspects artistiques, techniques, administratifs, budgétaires, et logistiques. L’organisateur de spectacle doit donc planifier son travail et établir un cahier des charges qui sera différent dans la durée, le détail et les spécificités, selon le type de spectacle et son importance, les obligations légales.

Les systèmes d’éclairage classiques ou à LED contribuent au décor et à l’habillage des lieux (ambiance des espaces) ou des spectacles, la lumière sculpte l’espace et apporte de l’émotion et du plaisir esthétique tout en conciliant sensibilité artistique et technique.

On utilise de nombreuses “mises en scène” ou “tableaux” spécifiques selon les objectifs personnalisés recherchés (dancefloor, cabine DJ..). Il existe des effets spéciaux à la fois originaux et uniques qui permettent de mettre en valeur à la fois les artistes et la scène, de surprendre et d’enflammer le public, de marquer les esprits et chauffer l’ambiance. Le but des effets scéniques est de mettre en corrélation le son (musique ou discours), la lumière et la diffusion vidéo, la prestation scénique.

effet scenique pour DJ

De nombreuses solutions ou effets spéciaux scéniques sont utilisés pour tous types de projets événementiels, ceux ci sont parfois très différents les uns des autres:

⇒Secteur audiovisuel: prise en compte des contraintes techniques, visuelles ou sonores.
Scènes, concerts et festivals: pour surprendre le public tout en restant en totale cohérence avec le contenu de l’évènement et la prestation des artistes.
⇒Les défilés de mode: fortes exigences créatives et esthétiques, respect des délais et impératifs artistiques.
Evènements d’entreprise, meetings sportifs ou réunions politiques: respect du cahier des charges et normes de sécurité rigoureuses.
Studios de tournage: intégration des effets spéciaux dans le décor en s’adaptant aux contraintes techniques.
Parc d’attractions ou spectacles de rue: contraintes liées à l’accueil des publics en termes de sécurité et impératifs météorologiques.

En complément de l’éclairage, du son, et de l’animation scénique réalisé au niveau du close-up, Performing ou du show (DJ, danseurs, artistes, costumes scéniques..), on utilise également des outils spécifiques pour étonner le public et mettre en valeur un point précis de l’espace.

Continuer la lecture

Publié dans DJ, Light jockey, VJ | Marqué avec | Laisser un commentaire

La Philharmonie de Paris, un nouveau lieu de la musique pour tous

Après des délais largement dépassés (ouverture initialement prévue en octobre 2012), une inflation substantielle des coûts, et des vicissitudes juridiques; la Philharmonie de Paris dévoilera son vrai visage lors d’une inauguration prévue en janvier 2015. Ce monument emblématique de 300 mètre de long, célèbrera l’image de la France et du savoir-faire de ses grandes entreprises du bâtiment, de la culture.

Il fallait doter PARIS d’une salle de concert à la mesure de son attractivité internationale et un engagement fort de l’Etat en faveur du secteur musical. Cet espace unique (équipement novateur, acoustique unique, flexibilité scénique, projet fédérateur..) devrait devenir rapidement un lieu de référence.

Philharmonie de Paris - vue depuis le parc

Philharmonie de Paris – vue depuis le parc © Jean Nouvel – Arte Factory – Retouche photo djfrenchy.com

Ce nouvel équipement unique en son genre (le plus grand auditorium de France dédié à la musique) se situe au nord-est de Paris (19ème), dans le Parc de La Villette, aux côtés de la cité des Sciences et de l’Industrie (établissement public de diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle) et de la Géode (immense salle à écran géant hémisphérique). Il y a également une proximité «stratégique» avec le Conservatoire national supérieur de musique et de danse, le Zénith de Paris et la Grande Halle de La Villette.

Philharmonie de Paris - vue de jour du peripherique © Jean Nouvel - Arte Factory

Philharmonie de Paris – vue du peripherique © Jean Nouvel – Arte Factory Retouche photo djfrenchy.com

La Philharmonie de Paris s’inscrit dans la dynamique du futur avec le projet du futur « Grand Paris ». Proche à la fois de la capitale et des villes des banlieues limitrophes. Le site s’inscrit dans un contexte urbain et architectural en totale harmonie avec le Parc de La Villette. Du point de vue architectural, c’est Jean Nouvel (architecte français contemporain de renommée internationale) qui a conçu le projet. Les lieux ne ressemblent à rien de connu dans le paysage urbain puisqu’il s’agit d’un bâtiment moderne et minéral, aux allures de butte. Il est même possible de parcourir le toit de cet édifice architectural qui se remarque de loin de par son originalité. La toiture est dotée d’un espace de promenade, d’un écran géant de 60m de hauteur qui affiche la programmation, et visible depuis le périphérique .

grande_salle_philharmonie_1_en_travaux

Grande salle en travaux © Nicolas Borel – Bouygyes Constructions

Un édifice urbain par ses dimensions et le choix de matériaux nobles. Des façades en fonte d’aluminium et en inox brillant. Sa forme générale aux allures de butte est audacieuse. Au niveau de l’acoustique, la forme de la grande salle principale n’est pas traditionnelle ni classique (forme habituellement parallélépipédique pour cet type de projet). Elle est modulaire pour passer d’un genre musical à un autre, de manière optimale. On remarquera aussi le caractère innovant de la grande salle accentuée par sa géométrie originale, sculptée, en forme de cocon en bois.

Intérieur Grande salle 2 - © Philharmonie de Paris – Arte Factory

Intérieur Grande salle 2 – © Philharmonie de Paris – Arte Factory

La magie d’un auditorium de 2400 places enveloppant la scène (grande salle de 30000 m3) et inventant une nouvelle intimité de l’écoute. Le spectateur le plus éloigné est installé à seulement 32 mètres du chef d’orchestre.

Le traitement de l’acoustique interne est basé sur le «couplage-découplage entre les volumes», à savoir le volume principal de la salle (orchestre et auditoire) et les volumes annexes (foyers, circulations, accès,..) dont on se sert pour faire varier les caractéristiques acoustiques (étroitement liées au volume excité).

Il est prévu trois modes de fonctionnement: couplage avec absorbants déployés (pour la musique amplifiée), couplage sans absorbants (en configuration orchestrale, pour tirer parti de l’ampleur sonore tout en évitant la moindre saturation), découplage (pour les petites formations orchestrales).

Mais la Philharmonie de Paris ne se cantonnera à l’organisation d’événements symphoniques prestigieux. Plus qu’une salle de concert exceptionnelle, la Philharmonie de Paris est aussi un ambitieux projet de transmission, ouvert à tous les publics.

Continuer la lecture

Publié dans Musiques DJ | Marqué avec | 6 commentaires