sound design sur webzine djfrenchy.com

L’illustration sonore (sound designer) pour mettre en valeur un contenu visuel

Tout comme la composition de morceaux, certains DJ peuvent être ponctuellement intéressés par «  l’habillage sonore » ou le « Sound design » dans le cadre d’ateliers, de workshop, défilés de mode, ou encore de l’événementiel.

En tant qu’activité en vogue, le sujet mérite que l’on s’y intéresse de plus près.

L’habillage sonore prend une place de plus en plus importante car il est nécessaire d’adapter et de synchroniser parfaitement le son à l’image. L’illustration sonore est complémentaire à l’image, elle enrichit ou améliore la perception des utilisateurs ou du spectateur. La finalité est de créer un thème sonore en accord avec l’aspect graphique d’un projet: adapter parfaitement le son à l’image, au visuel, mais également aux objets utilisés dans la vie quotidienne pour d’autres applications. Les domaines d’application du « sound design » sont donc très vastes.

tron-daft-punk
Daft Punk a composé la bande son du film Tron: L’Héritage. Album enregistré avec l’Orchestre philharmonique de Londres. Label: Walt Disney Records.

Le « Design sonore » définit l’identité sonore d’un multimédia qui colle le mieux à un produit et dans des domaines vraiment très variés : jeux vidéo, sites Internet, spot publicitaires, jingles, films, défilés, lancement de produits, secteur de l’automobile ou des transports (retraitement des sons émis par une machine ou un appareil, notions de perception sonore de la part des utilisateurs) etc..

Un Sound designer ou concepteur sonore, est d’abord un musicien. Un musicien ouvert à toutes les époques, à toutes les styles musicaux (y compris expérimentaux), il a une grande culture musicale. Il a l’oreille particulièrement avertie et sait percevoir toutes les nuances d’un même son, connaît les codes de l’écriture multimédia et maîtrise les techniques de la prise de son, du montage, du trucage sonore. Ce sont des points communs (convergences) avec le métier de DJ.

sound design sur webzine djfrenchy.com

Le Sound designer parfois appelé illustrateur sonore, est responsable de l’habillage sonore. Il intervient surtout en phase de production (travail en équipe). Il crée les effets sonores qui accompagnent un produit ou un support. Il rassemble et intègre les documents sonores les plus divers et variés: bruitages, musiques, jingles, etc. Il peut éventuellement diriger des enregistrements : musiques originales, dialogues, commentaires..

L’illustrateur sonore prend donc en charge la production de la trame sonore destinée à renforcer le contenu visuel, il créer des atmosphères et fournit des repères sonores pour les étapes de navigation dans le produit. Il peut créer une trame sonore originale ou davantage classique, adapter des contenus sonores existants, utiliser des banques de sons numériques (bruits de pas, claquements, explosions, hurlements, détonations, voix, sons d’ambiances etc).

LIRE AUSSI CET ARTICLE :  Jingles, annonces musicales et effets sonores

Il peut réaliser des bruitages particuliers, la musique, les doublages et les voix enregistrées pour rendre le plus vivant possible un jeu vidéo, un clip, un générique, ou encore un film. Au niveau du multimédia, il devra savoir retranscrire l’ambiance voulue par le Game designer ou le réalisateur au niveau du Game Play. Il imaginera l’environnement et l’ambiance sonore adéquate.

Un sound designer sait maîtriser les outils numériques de création et d’édition sonore (logiciels MAO, logiciels de montage de l’image ou du son) à l’aide desquels il applique divers effets (réverbération, compression, écho, égalisation, filtres…). Il connaît la programmation informatique mais aussi l’acoustique (étude des sons). Il combine les logiciels pour obtenir les effets spéciaux recherchés.

Ce métier demande à la fois de l’imagination artistique et de la rigueur technique. Selon sa nature, un sound designer cultivera plutôt l’aspect artistique ou l’aspect technique, mais dans tous les cas il doit savoir conjuguer les deux compétences. Comme formation, l’illustrateur sonore multimédia peut suivre des études de musique (conservatoires..). ainsi qu’une formation complémentaire aux techniques de traitement numérique du son, ou une formation classique de technicien du son (ingénieur du son, mixeur, preneur de son…)

ambiance sonore

A la base, le projet artistique commence par exister en version muette (non sonorisée). Le sound designer va ensuite trouver le meilleur accompagnement sonore, celui qui facilite la consultation d’un site ou d’une œuvre multimédia. Bien souvent, on utilise des éléments sonores qui existent déjà sans même les arranger. Pourtant, l’habillage sonore apporte une véritable dimension artistique. Il aide à créer une ambiance et il améliore les sensations visuelles.

Il définit un thème musical général, une création originale qu’il décline ensuite selon l’arborescence du document. Il prévoit aussi les différentes animations sonores qui accompagnent l’exécution d’une commande par l’utilisateur comme par exemple un simple clic de souris, un enchaînement d’écrans, une action..

L’activité du métier s’exerce principalement au sein de chaînes de télévision, sociétés de production, sociétés de post-production, en concertation avec l’équipe de réalisation et de production (réalisateur, producteur, rédacteur en chef, cinéma, audiovisuel, publicité, musique …).

L’illustration sonore (sound designer) pour mettre en valeur un contenu visuel Note : ★★★★☆ 4.4 based on 7 reviews
5 1